Néologisme : baluchonnage

Nos cousins québécois sont décidément des poètes. Ils mamisquent naturellement. Quel joli mot que « baluchonnage » … et, surtout, une grande idée !

« Né au Québec et connaissant un succès grandissant ces derniers mois, le baluchonnage offre aux aidants un répit tout en maintenant les habitudes du malade. A Marseille, Bernard, 68 ans, a ainsi fait appel à Karina et ses collègues pour prendre soin de sa mère, Raymonde, 96 ans, pendant trois jours. Proposée par le département, cette aide coûte 105 euros pour 24 heures. »

via France Alzheimer Rhône

Reportage TF1 baluchonnage - Canada - aidants

Publicités

Vous souhaitez commenter ce billet ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s